Quelles sont les meilleures chaussures pour ne pas avoir mal aux pieds ?

0
449

Lorsque pendant votre marche vous ressentez des douleurs, il est fort possible que ces dernières soient dues à vos chaussures. La solution pour vous épargner ces maux n’est pas de vous passer du port des chaussures. Vous devriez plutôt porter les meilleures chaussures qui vous éviteront d’avoir mal aux pieds. Découvrez ici les caractéristiques de pareilles chaussures.

Sommaire

Des chaussures faites dans des matériaux de qualité

Pour ne pas avoir mal aux pieds, les meilleures chaussures doivent être durables, résistantes et respirantes. De telles caractéristiques ne pourront être réunies au niveau de vos chaussures que si vous leur choisissez des matières de qualité.

Nous recensons six types de matériaux qui sont considérés comme étant les meilleurs pour des chaussures qui ne provoquent pas de douleurs aux pieds. Il s’agit :

  • Des tissus techniques ;
  • Des matériaux naturels ;
  • Du caoutchouc ;
  • Du daim ;
  • Des matériaux synthétiques ;
  • Du cuir.

Ce sont des matières avec des avantages qui séduisent les uns autant que les autres. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart d’entre elles sont utilisées pour la fabrication des chaussures de la marque Chacal.

Des chaussures adaptées aux conditions d’usage

Quand vous portez vos chaussures dans des situations pour lesquelles elles ne sont pas faites, il est normal que vous ressentiez des douleurs. Pour les éviter, faites plus attention aux conditions d’usage de vos souliers.

Par exemple, les chaussures en cuir sont adaptées aux environnements chauds, car elles laissent l’air pénétrer à l’intérieur. Celles en tissus techniques comme le Sympatex ou le Gore-Tex sont résistantes à l’eau. Il s’agit aussi de chaussures légères. Ce qui fait qu’elles s’avèrent recommandées pour la pratique des activités sportives.

C’est également le cas des chaussures confectionnées avec des matériaux synthétiques. Pour les activités de plein air, préférez plutôt des chaussures en caoutchouc, car elles possèdent une meilleure adhérence. Vous avez aussi l’option du daim qui constitue une matière veloutée et douce.

En ce qui concerne les matériaux naturels, vous devez les privilégier lorsque vous recherchez un bon soutien de la voûte plantaire pour vos chaussures.

Des souliers avec un talon de 3 à 4 cm

Lorsque vous portez des chaussures avec des talons hauts, vous soumettez l’avant de vos pieds à de fortes pressions. C’est ce qui s’avère à l’origine des douleurs que vous pouvez parfois ressentir. Cela ne veut pas dire que vous devriez désormais préférer des souliers avec des semelles entièrement plates.

Vous devriez comprendre que même avec de pareilles chaussures, vous risquez d’avoir mal. En effet, ces dernières ne garantissent pas à vos pieds un bon équilibre. Pour prémunir donc les douleurs, choisissez des chaussures dotées d’un talon de 3 à 4 cm.

Des chaussures à la bonne longueur

Les meilleures chaussures pour ne pas avoir mal aux pieds sont celles qui vous permettent de bouger sans difficulté vos orteils. Lorsque le mouvement de cette partie de votre corps est limité, cela entraîne des douleurs.

Pour vous épargner ces maux, le mieux serait de choisir des chaussures qui conviennent à la taille de vos pieds. Si vous ignorez la longueur de vos pieds, c’est le moment de la calculer. Vous n’avez qu’à vous servir d’un pédimètre. Cet outil vous aidera non seulement à connaître votre pointure exacte, mais aussi la longueur en cm de votre pied.

Par ailleurs, une fois la mesure effectuée, vous pourrez obtenir soit 41 ou 36 comme pointure. Il s’agit en réalité des tailles les plus courantes. Dans le premier cas, votre pied est considéré comme grand et dans le second comme petit. Quand votre pointure n’est ni l’une ni l’autre de ces tailles, cela signifie que vous possédez un pied hors norme.

Une largeur adaptée pour ses chaussures

Pour ne pas avoir mal aux pieds, cela va également dépendre de la largeur de vos chaussures. Il faudrait en effet qu’elle soit adaptée à celle de vos pieds, sinon légèrement au-dessus. D’ailleurs, connaître la largeur de vos pieds constitue un critère important pour déterminer si vous avez un pied fin, large ou très large.

Dans le dernier cas, votre pied doit posséder une largeur K ou L. Au niveau du premier cas, votre pied doit avoir une largeur H ou J. En ce qui concerne le premier cas, c’est-à-dire pour le pied fin, la largeur est F.

Pour mesurer cettedite largeur, vous devez considérer le périmètre de la partie la plus large de votre pied. Celle-ci va du dessous de l’os du gros orteil à celui du petit orteil.

Un bon amorti pour les chaussures

Quand vous marchez ou courez, vos talons sont à un moment donné en suspension. Ils transfèrent ensuite votre poids à l’avant de vos pieds. C’est ce qui se produit lorsque ces derniers touchent totalement le sol pendant la marche ou la course.

Quand l’impact n’est pas réparti sur le reste du pied et que celui-ci semble uniquement absorbé par le talon, vous ressentez des douleurs. Ces maux sont dans une telle situation généralement dus à une semelle usée ou dotée d’un mauvais amortissement.

Pour ne pas avoir mal aux pieds, optez pour des chaussures dont les semelles sont bien amorties et en bon état.