Tout sur le démaquillage à l’huile

Cela fait une année que je démaquille exclusivement à l’huile ! C’est un mode de démaquillage sain, respectueux de la peau ainsi que de l’environnement. A l’aide d’une huile végétale ou encore une huile démaquillante (qui se rince à l’eau).

Démaquillage à l’huile végétale

Huile d’abricot, de jojoba ou encore d’olive … N’importe laquelle ! Je veille tout de même à choisir une huile végétale pas très chère, ça reste du démaquillage, je ne veux donc pas me démaquiller avec de l’huile d’argan par exemple. Je prélève donc une à deux pompes d’huile au creux de la main et je masse tout le visage pour dissoudre le maquillage. Je finis par les yeux pour ne pas m’étaler tout le mascara sur le visage, et puis les lèvres. Et à la fin, j’ai de jolis yeux de panda ! Les filles, en massant, tout le maquillage se dissout, même le plus waterproof !

Je prends ensuite une serviette, que je passe sous l’eau chaude. Je l’essore et je viens la mettre sur le visage pendant quelques secondes. Un pur moment de détente, croyez-moi, vous devez le faire au moins une fois dans votre vie 🙂 ! Cette action permet d’ouvrir les pores pour les nettoyer en profondeur. Ensuite, j’essuie tout le visage avec la serviette. Pour parfaire le nettoyage de la peau, appliquez ensuite votre nettoyant de tous les jours et c’est tout ! Je préfère faire ce double nettoyage lorsque je me démaquille à l’huile végétale, pour m’assurer de la disparition de tout résidu de gras.

En plus d’enlever toute trace de maquillage, l’huile végétale ne décape pas la peau ! Et nul besoin d’utiliser des cotons jetables ! Perso, j’ai acheté quelques serviettes (que j’ai coupé par 2) et cela fait considérablement le job 🙂

Huiles démaquillantes du commerce

Lorsque j’ai la flemme et que je veux nettoyer mon visage en moins de 30 secondes, j’utilise une huile démaquillante du commerce. Ces derniers temps, c’est devenu un peu à la mode que chaque marque créé sa propre huile démaquillante. Mais quelle est la différence ? Le principe est que ces huiles là moussent en contact de l’eau. Bon, mousser est un mot bien trop fort, j’opterais plutôt pour “émulsionner”. En effet, après que j’ai massé tout le visage, je prends un peu d’eau puis je re-masse tout le visage. L’huile, au contact de l’eau, s’émulsionne et se transforme en une sorte de mélange lacté. Pour finir, je rince tout à l’eau et voilà ! Le résultat est impeccable: visage propre et aucun besoin de faire un deuxième nettoyage. Le risque est qu’il y a des huiles qui peuvent piquer les yeux. Personnellement, je fais un deuxième nettoyage avec mon nettoyant habituel.

Je tiens juste à attirer votre attention sur un point: SVP lisez la liste des ingrédients. Beaucoup de marques qu’on retrouve en grandes surfaces mettent comme ingrédient principal des huiles minérales (reconnaissables sous l’appellation mineral oil ou paraffinum liquidum), traitées certes mais elles sont extraites de la pétrochimie. Donc, pour celles qui boycottent les dérivés de pétrole (et je suis sûre que nous sommes nombreuses), passez votre chemin sur ces marques (je m’abstiens de les citer par nom, mais j’estime que vous êtes informées 🙂 ).

Voici mon avis sur les 2 huiles du commerce que j’ai testé :

huile démaquillante caudalie

  • L’huile démaquillante lactée de Melvita (naturelle et Bio): légèrement parfumée à la rose. Je trouve qu’elle nettoie très bien, qu’elle est économique et elle ne pique pas les yeux. Certes un peu chère, mais sa durée de vie rentabilise son prix ( 17,5 € pour 145ml).
  • L’huile de soin démaquillante de Caudalie (naturelle): texture plus légère que la précédente et a un agréable parfum d’amande sucrée ! De même, elle démaquille très bien et ne pique pas les yeux (14€ pour 100ml )

Si je devais choisir entre les deux modes de démaquillage, je choisirais le démaquillage à l’huile végétale. Je préfère la sensation de chaud sur le visage, j’ai l’impression d’avoir une peau plus douce après le nettoyage et je suis sûre de ne pas avoir les yeux qui piquent.

Et vous, vous faites comment votre démaquillage ? 

  • Angel Pion

    hhaaaannn je ne pensais pas que l’huile végétale faisait le meme effet que mon huile démaquillante du commerce. Je teste dans les prochains jours. Merci 😉

    • Et ben si ! La seule différence qui peut être est que les huiles démaquillantes (comme celle de melvita par exemple) s’émulsionne au contact de l’eau, se transforme en lait et est rinçable à l’eau. Mais bon, pas toutes les huiles du commerce sont comme ça, il faudra vérifier à chaque fois.
      Pour les huiles végétales, on s’aide de cotons démaquillants lavables, ou la bonne vielle astuce une serviette découpée en 4 ou en 2.
      Bisous !

      • Angel Pion

        en fait je passe sous la douche dans la foulée, donc, c’est cool. Par contre je ne suis pas convaincue de ma dernière mousse nettoyante qui me tire la peau après utilisation. Merci 🙂

  • LMatGirl

    Coucou
    Est-ce que lorsqu’on a la peau a tendance acnéique on peut utiliser des huiles comédogènes (type huile de coco) pour se demaquiller si on la rince juste après ? 🙂

    • Oui, si la peau est débarrassée de l’huile par la suite avec un nettoyage eau + nettoyant 🙂

  • Pingback: Se lancer dans le soin au naturel ? Starter Kit - Chic au naturel()

  • Pingback: Ma routine soins peau réactive (AM PM) - Chic au naturel()