Revue – Christophe Robin

Aujourd’hui, je vous fais une revue d’une marque de soins capillaires: Revue – Christophe Robin. Il s’agit d’une marque française, se positionnant dans les gammes capillaires haut de gamme, si je peux dire ça. Elle est disponible chez Galeries Lafayette, et n’est pas forcément abordable. En temps normal, je ne tente jamais les soins capillaires chers, sous prétexte que leur prix impliquerait une qualité imaginaire. Mais cette marque là m’a intriguée de part de ses compositions (sans sulfate, silicone, colorant, huiles minérales et paraben), et ensuite, de son histoire. En ce qui concerne la nature de mes cheveux, je tiens à vous signaler que j’ai les cheveux très fins, bouclés et hyper secs !

Qui est Christophe Robin ?

Christophe Robin est un coloriste créateur, détenant son propre salon à Paris. Habitué à colorer et coiffer les chevelures des mannequins et célébrités, il commence à s’intéresser aux soins des cheveux colorés, et donc fragilisés et sensibilisés.  Il pensa alors une gamme de soin pour laver, hydrater et conditionner les cheveux en douceur. Est-ce bien le cas ? Je vais en juger, de part mon expérience avec 3 produits phares de la marque.

L’huile végétale régénérante à l’huile rare de figue de barbarie

Une huile formulée pour les cheveux et le corps, à base d’huile de pépins de figue de barbarie (une huile végétale aux propriétés magnifiques: anti-âge, extrêmement nourrissante, encore plus que l’huile d’argan! ). D’une odeur subtile, discrète et très agréable, elle s’applique aux cheveux soit avant le shampoing (comme bain d’huile) ou après (pour le coiffage). Vu sa texture légère et qui pénètre rapidement (il ne faut pas non plus en mettre beaucoup), je l’applique toujours sur mes cheveux mouillés (2 pshitts, loin du cuir chevelu !) pour nourrir mes boucles et leur donner un peu d’effet rebond. Elle n’aplatit pas mes longueurs, et ne les graisse pas non plus. Je l’applique également sur cheveux secs (1 pshitt) au bout du deuxième et troisième jour pour protéger les pointes des agressions extérieures.

Elle coûte 43€,. Mais elle durera des lustres: je l’utilise depuis au moins 3 mois, et il me reste plus que les trois quarts du flacon. Pour plus d’information: L’huile régénérante à l’huile rare de figue de barbarie

L’huile à la lavande

Une huile soin qui nourrit les cheveux et les protège contre les agressions extérieures, que ce soient chimiques (colorations, appareils chauffants) ou naturelles (vent, pollution, soleil …). Elle peut être utilisée comme bain d’huile, ou pour le coiffage. Mais personnellement, vu sa texture beurrée (elle est solide, mais se liquéfie au contact de la peau ou sous l’eau chaude, comme l’huile de noix de coco), je la mets seulement comme masque sur les longueurs avant le shampoing (2 à 3 cuillères pendant au moins 20min).

Honnêtement, elle fait son job: nourrit les cheveux en profondeur. Les cheveux sont tous doux après le lavage, les boucles rebondies et légères. Mais, je ne suis pas sûre qu’elle surpasse un bonne huile ou beurre végétal (comme l’huile de noix de coco, huile d’avocat, beurre de karaté …). Son plus, son odeur de lavande exquise et sa protection solaire (peut être utilisée avant une journée en plage ou en montagne sous le soleil).

Le flacon de 150 ml coûte 34€. Je ne pense pas la reprendre, car je veux me concocter mes propres recettes de bains d’huile pour cheveux secs (tout aussi nourrissant mais plus économique !). Pour plus d’information: L’huile à la lavande.

La crème lavante au citron

Formulée pour les cheveux colorés ou sensibilisés (ce qui est le cas de mes cheveux hyper fins, secs et bouclés), la crème lavante au citron est une sorte de shampoing et masque en même temps, censée laver les cheveux en douceur et préserver leur hydratation.

Formulée sans sulfates, sans silicone, elle a une texture de crème avec des écorches de citron qui vont nettoyer le cuir chevelu ainsi que les longueurs. Les indications sur l’utilisation du produit sont particulières: il suffit de l’appliquer sur cheveux mouillés ou pas, laisser poser de 5 à 20 minutes. Ensuite, je rajoute un peu d’eau au fur et à mesure que je masse le cuir chevelu. Il est vrai que cette manoeuvre exige un peu de temps (3 à 5 minutes au maximum), mais elle me procure personnellement un réel plaisir. Parce qu’en massant, la crème s’émulsionne et se transforme en “Chantilly légère” , à l’odeur délicieuse de citron. Génial, non ?

J’ai été séduite par le mode d’emploi ainsi que par les résultats. Après un peu plus d’un mois d’utilisation, mes cheveux étaient doux et super légers. Ils le restaient pendant les 3 jours suivant le lavage. Je précise que je n’utilisais aucun masque après le shampoing et que je ne faisais pas non plus toujours de bain d’huile avant le shampoing. Au début, j’évitais  d’en faire de peur de ne pas réussir à rincer l’huile, mais je trompais royalement !
Je n’ai encore jamais eu un tel résultat avec un shampoing dont la composition est aussi bien faite. Je suis toujours à la quête de bons shampoings lavants doux sans sulfate ni silicone, et c’est le meilleur que j’ai pu tester jusqu’à présent. Il n’agresse ni le cuir chevelu, ni les longueurs, et en l’utilisant je pouvais aller jusqu’à 4 jours sans laver mes cheveux!

Le pot de 250ml coûte 36€. Pour plus d’information: La crème lavante au citron

J’espère que cette revue vous a plu ! N’hésitez pas à me donner votre avis en tout cas ! Et si vous avez des propositions de produits que vous aimez, je suis preneuse de vos conseils !