Recette de sérum anti-cellulite

Aujourd’hui, j’aborde un sujet très important ! A vrai dire, je n’ai jamais osé croire que je pouvais me débarrasser de la peau d’orange causée par la cellulite au niveau de mes hanches et mes jambes ! Honnêtement, je pense que toutes les filles peuvent en souffrir car il suffit de prendre/perdre quelques kilos pour que ce processus se déclenche. D’après mon expérience personnelle, j’ai remarqué que j’en avais pour la première fois il y a plus de 3 ans, à une époque ou mon activité sportive était très limitée. Depuis, mes habitudes alimentaires et sportives ont changé, et ces deux facteurs sont les principaux responsables de l’amélioration de la fermeté et la tonicité de la peau (j’insiste !).
Mais qui a dit que je ne pouvais pas favoriser cette perte de cellulite et drainer toutes les toxines avec un bon soin fait maison ? Sans beaucoup de conviction, je me suis préparée une recette de sérum anti-cellulite (méga-facile, comme vous allez le voir) et je ne m’attendais pas à beaucoup de résultats. Mais finalement, je suis bluffée car je vois la différence avant/après à l’oeil nu!

J’aimerais juste préciser que beaucoup de femmes aujourd’hui se sentent mal à l’aise dans leurs corps alors qu’elles ne devraient pas (merci aux magasines féminins qui retouchent toutes leurs photos, donnant au passage plein de complexes à la femme d’aujourd’hui). Il n’y a pas de mesure exacte de la beauté, cette dernière est relative (gardez-bien celà en tête 😉 ), l’important reste que l’on soit en bonne santé et entouré par ceux qu’on aime ! Je me suis trop éloignée du sujet, mais c’était pour la bonne cause (enfin, je trouve !).

La recette de sérum anti-cellulite

J’ai réalisé la recette proposée par L’essentiel de Julien. Notez que j’ai tout de même divisé la teneur en huiles essentielles par deux ! Personnellement, je trouve que 55 gouttes dans 30ml fait beaucoup. Du coup, je me suis contentée de mettre 27 gouttes d’huiles essentielles dans ce mélange.

  • 20ml d’huile végétale de calophylle: aux propriétés circulantes et cicatrisantes, elle donne élasticité et fluidité à la peau.
  • 10ml d’huile végétale d’avocat (ou d’argan, d’amande douce ou rose musquée pour les peaux matures): pour apporter un côté nourrissant, protecteur et émollient. 

Si tu es période en grossesse ou allaitement, tu t’arrêtes à ce stade sans rajouter les huiles essentielles. Sinon:

  • 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné: anti-douleur et anti-inflammatoire puissant, il stimule également la circulation sanguine.
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus mentholé: bien réputée pour son action anti-cellulite.
  • 7 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse: favorise l’élimination de l’eau (propriété drainante) et la capacité du corps à se débarrasser de sa graisse. Faites gaffe à nous pas vous exposer au soleil en rajoutant cette huile essentielle car elle est photosensibilisante (je vous conseille donc d’appliquer le soir avant de dormir sans prévoir une longue exposition le lendemain au soleil 😉 ).

Le verdict

La vérité était déjà à moitié dévoilée en introduction (vous êtes maintenant assez familiarisées avec ma vertu de patience 😉 ), mais pour être plus explicite:

  • Facile à étaler et pénètre relativement vite: Je m’habille directement après un court massage de 2 minutes. Pour celles qui veulent encore plus d’efficacité, vous pouvez procéder aussi par pincements (plein d’informations disponibles sur cette technique en ligne, mais je l’ai jamais encore testé).
  • L’efficacité est au rendez-vous: après une application d’un mois, j’ai réellement noté une amélioration au niveau de la fermeté de la peau. Egalement, l’aspect de peau d’orange s’est atténué. Ce qui m’encourage à persévérer ! En parallèle, je pratique du sport (en moyenne, deux séances de course par semaine, pas plus de 30min)
  • L’odeur, seul bémol. Elle n’est pas agréable certes, mais elle n’est pas insupportable non plus. Disons que c’est bien loin du macérât vanille ou monoï !

N’hésitez à pas à la tester à me faire un retour. De mon côté, je la ferais tester à certaines de mes copines, j’attendais que je sois d’abord convaincue de son efficacité. Et n’oubliez pas de me dire en commentaire: quelles sont vos astuces pour garder la ligne ?

A très bientôt et prenez soin de vous 🙂

  • ValenTina Kojadinović

    Coucou, j’aime bien l’odeur 🙂 Je viens de le faire et j’aimerais bien savoir commment il faut le conserver? au frais, frigidaire ou pas?

    • Etant un sérum huileux, pas besoin de le conserver au frigo. Mets le juste à l’abri de la chaleur et de la lumière 😉

  • Aliand Bé

    Hello ! dans mon baume anti cellulite je mets de l’huile de coco, je connais pas encore le callophyle mais je sais que je n’aime pas trop l’odeur de l’HV d’avocat donc peut-être que si tu la remplaces par de la coco, tu apprécieras mieux l’odeur ?

    aliandbe.blogspot.fr

    • Coucou
      Oooh, j’adore le noix de coco 🙂 je ferais un tour dans ton site pour regarder la recette si publiée 🙂
      Sinon, en fait c’est la calophylle qui ne sent pas bon malheureusement et non l’avocat ! J’ai peur d’empirer les choses car je sens que l’odeur calophylle est difficilement atténuable 🙂
      Merci pour ton commentaire ! Bises !

  • Alessa knox

    Merci pour la recette 🙂

  • Laurianne Gressin

    Cette recette m’intéresse bien! Petite question de novice: en ajoutant une fragrance ça ne pourrait pas améliorer l’odeur?

    • J’ai bien peur que cela aggrave plus l’odeur 🙂 à vrai dire, elle est forte … donc difficile à atténuer avec une fragrance ! Mais tu peux toujours essayer, cependant je ne suis pas très convaincue 🙂 Bises !

      • Laurianne Gressin

        Oh non je ne m’y risquerai pas je ne m’y connais pas assez 🙂