Laver ses cheveux au Shikakai (poudres ayurvédiques)

0
342
Une révolution ! Nous vous proposons une méthode de lavage très douce pour les cheveux. Le lavage se fait à base de poudre végétale naturelle, et pas comme les shampoings classiques. Suivez !

Qu’est-ce que le Shikakaï ?

Encore appelé poudre ayurvédique, le Shiakaï est un produit naturel utilisé pour laver le cuir chevelu avec délicatesse, conditionner les cheveux en leur apportant la brillance nécessaire. Cette poudre a par ailleurs la capacité de démêler les cheveux ou de favoriser leur pousse.

L’histoire nous dit que c’est un produit utilisé en Inde dans la médecine traditionnelle à cause de ses vertus curatives pour adoucir les cheveux et prévenir des pellicules. C’est pour cette raison qu’on l’appelle poudre ayurvédique, ayurvédique étant dérivé de « ayurved » qui signifie, à s’en référer au dictionnaire, « médecine traditionnelle de l’Inde ».

Elle s’obtient à base des cosses de l’Acacia Concinna qu’on retrouve généralement dans les plaines chaudes des pays asiatiques. Comment se présente-t-elle ?

De couleur brun clair, cette poudre très fine est emballée dans un sachet zippé, c’est-à-dire muni d’une fermeture à glissière.

Quelles sont les propriétés du shikakaï ?

Il faut au premier abord noter que les poudres ayurvédiques sont riches en saponines végétales. Ces sapines sont dotées de propriétés tensioactives qui permettent de laver, de nettoyer les cheveux avec toute l’amabilité nécessaire. Ces poudres n’agressent guère le cuir chevelu. La raison ? Elles ont un PH légèrement acide qui s’harmonise parfaitement avec le cuir chevelu.

En second lieu, les poudres ayurvédiques préviennent les pellicules. Ce sont les petites lamelles épidermiques produites par la mort de certaines cellules de l’épiderme du cuir chevelu.

En sus, le shikakaï a des vertus démêlante et adoucissante. Ainsi, après un shampoing avec ce produit naturel, le résultat est étonnant : les cheveux deviennent doux, sont propres, démêles et, bien plus, brillent comme une lueur.

Enfin, cette poudre accélère la pousse des cheveux et les renforce.

Donc, pour toutes ces personnes qui souffrent de cheveux crépus et durs, de cheveux cassants ou ternes, c’est le produit idéal pour tout arrêter.

Qu’en est-il des différentes marques de shikakaï ?

Certes, la poudre est présentée dans le même conditionnement sur les marchés. Il faut, malgré ce fait, noter qu’il y a deux types de shikakaï : l’un est de la marque hesh et on le retrouve dans les boutiques chinoises surtout, l’autre est d’aroma-zome.

Vous savez donc à quelle porte frappée pour trouver la bonne poudre puisque les deux présentent quelques différences. Le shikakaï de la marque Hesh est d’une odeur plus ou moins forte et d’une couleur plus foncée ; le second par contre est plutôt clair et d’une odeur relative.
Selon les témoignages, le résultat est également différent après usage de l’un de ces types de poudres ayurvédiques. Tandis que le premier produit une action adoucissante, démêlante parfaite, le second laisse voir des cheveux moins propres et dans ce cas, la brillance n’y est pas.
Dernier élément de comparaison entre ces deux modèles, c’est le prix. Le shikakaï de la marque Hesh est plus cher que celui d’aroma-zome. Il s’infère donc que c’est votre budget qui dictera vos choix.

Comment préparer du shikakaï ?

La préparation du shikakaï est d’une aisance particulière. Pour le faire, il faut :

  • 3 à 5 cuillères de shikakaï
  • 20 cl d’eau chaude environs
  • 1 cuillère de lait
  • 1 cuillère de miel
  • 1 cuillère de vinaigre
  • 1/2 cuillère de phytokératine
  • 1/2 cuillère de gel d’aloe vera.
  • De l’huile essentielle

Il importe que les 5 derniers ingrédients ne soient que facultatifs. En effet, beaucoup font appel à ces actifs pour cacher l’odeur du shikakaï qui peut déplaire souvent. Mais il ne faut pas en abuser au risque de rendre inefficace la poudre elle-même. D’ailleurs, après rinçage de ses cheveux, cette odeur part tout naturellement. Elle ne reste pas sur les cheveux. Vous pouvez donc vous en passer tout volontiers.

Pour cette raison, nous vous conseillons une préparation très simple. Vous n’aurez alors besoin que de la poudre de shikakaï et de l’eau (ou de lait ou de l’huile essentielle si vous le voulez). Le lait est utile pour les cheveux secs. Quant aux huiles essentielles, elles favorisent la pousse des cheveux et, si vous avez l’habitude de l’utiliser, il vous sera difficile de vous en passer de son odeur suave.

Il faut donc mélanger dans un récipient 3 cuillères à soupe de poudre de shikakaï avec de l’eau chaude, environ 20 cl. En mélangeant ces produits, vous obtiendrez une pâte homogène et douce quand le shikakaï commence par faire des mousses légères.

Versez alors le mélange dans un flacon de shampoing. Tout est prêt et la pâte peut être appliquée à vos cheveux.

Bon à savoir : À cause de l’odeur très forte du shikakaï, ayez sur vous un masque lors du mélange et même pour l’application sur les cheveux.

Comment appliquer sur ses cheveux du shampoing au shikakaï ?

Tout d’abord, humidifiez vos cheveux. L’objectif est de faciliter l’application du produit. Ensuite, appliquez-le sur vos cheveux en commençant par les racines pour finir sur les longueurs des cheveux. Observez une pause de 5 minutes voire un peu plus puis rincez bien les cheveux. Le résultat est extraordinaire. Les cheveux adoucis commencent par craquer ! Après plusieurs usages, vous aurez un cuir chevelu apaisé.

Attention ! Le shikakaï ne mousse pas comme un shampoing classique ! Donc, n’hésitez pas à bien mouiller vos cheveux avant de commencer l’application.

Faut-il utiliser ce produit régulièrement ? La réponse dépend de l’état de vos cheveux. Certains le font une voire deux fois par semaines. Si par contre, vos cheveux sont un peu ‘’têtus’’, répétez l’opération. Mais n’en abusez pas ! L’excès en toute chose nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici