Kyste synovial : quels traitements naturels utilisés pour se soigner ?

0
94

Avez-vous récemment remarqué un gonflement douloureux à votre poignet ou au niveau de vos articulations ? Si oui, vous avez sûrement affaire à un kyste synovial. Si après diagnostic le médecin vous en donne la confirmation, inutile de paniquer. La médecine ne recourt généralement à la chirurgie que dans les formes graves de cette pathologie. Elle ne dispose pas non plus d’ailleurs de traitement miracle pour vous soulager. Si votre kyste est au début, voici 3 remèdes naturels pour retrouver rapidement votre santé et votre bien-être.

D’abord, le kyste synovial qu’est-ce que c’est ?

Le kyste synovial est une boule apparaissant souvent à la base du poignet ou du pouce. Touchant dans certains cas d’autres articulations comme le genou ou les chevilles, il se manifeste par l’apparition d’un gonflement cutané rempli de liquide.

À l’inverse du canal cervical étroit, qui engendre une maladresse et des fourmillements dans les mains, le kyste synovial est généralement peu ou pas douloureux. Hormis la chirurgie qui est recommandée pour les formes les plus graves, on a ordinairement recours à une simple surveillance en médecine.

Retenons pour finir que cette pathologie qui est beaucoup plus fréquente chez les enfants peut aussi se manifester chez les adultes. Aucune étude n’a par ailleurs démontré sa prédominance chez l’homme ou la femme. Les deux sexes sont touchés, et ce, indépendamment de l’âge.

Ensuite, d’où provient-il ?

Les causes des kystes synoviaux sont multiples. Généralement issus d’une surexploitation des articulations, ils peuvent aussi provenir des attaques bactériennes ou fongiques. Dans certains cas, ils peuvent être provoqués par une surconsommation de sucre, de graisse ou même de tabac. Pour plus d’informations sur le sujet, il vous suffit d’un petit détour sur ce site.  

Enfin, quels remèdes naturels utilisés pour le soigner ?

Comme mentionné plus haut, la médecine ne recourt généralement qu’à une simple surveillance médicale pour les kystes synoviaux primaires. La chirurgie n’intervient que lors du traitement des formes les plus graves. Mais avant d’en arriver, retenez qu’il existe une panoplie de remèdes naturels pour vous soulager. Au nombre de ceux-ci, on peut relever :

Le cataplasme à l’argile verte

Prisée pour ses propriétés absorbantes, l’argile verte représente une excellente alternative si vous recherchez un remède naturel contre les kystes synoviaux. Sa grande richesse en silicates lui permet en effet de drainer hors de l’organisme les toxines et autres substances indésirables.

Dans le cas du kyste synovial, il vous faut l’utiliser sous forme de cataplasme. Pour y arriver, notre conseil, c’est de vous procurer en premier réflexe de la poudre d’argile verte. Votre produit obtenu, mélangez-le avec de l’eau de sorte à obtenir une pâte aqueuse.

Appliquez ensuite la préparation sur la partie enflée et laissez reposer pendant une trentaine de minutes. Pour un résultat optimal, réalisez 2 à 3 cataplasmes dans une journée.

Les huiles essentielles

En dehors de l’argile verte, les huiles essentielles représentent l’autre remède à privilégier. Utilisées sous forme d’application, elles constituent une aide précieuse dans le traitement du kyste synovial. Que vous soyez affecté au niveau du poignet ou du genou, vous pouvez appliquer pendant une quinzaine de minutes les huiles essentielles ci-après :

  • La menthe poivrée ;
  • L’eucalyptus citronné ;
  • Ou le lentisque pistachier.