4 conseils pour un bon équilibre alimentaire

0
54

Une alimentation saine, équilibrée et variée permet de rester en forme et de maintenir son état de santé. Cet équilibre alimentaire se construit chaque jour même en maintenant le plaisir de manger. Ceci évite les excès et certaines carences. Et pour ce faire, il faut bien choisir vos aliments. Le respect des principes d’un repas équilibré permettra à votre organisme de bénéficier de tout ce dont il a besoin. Voici 4 conseils à suivre pour atteindre cet idéal.

Se conformer à ses besoins calorifiques

L’alimentation de l’homme dépend notamment de ses besoins relatifs aux différentes activités effectuées dans la journée, son âge et son sexe. Il lui faut faire un rééquilibrage alimentaire pour tenir quotidiennement. Le respect de l’équilibre alimentaire quantitatif passe par un repas suffisant. Dans ce dernier cas, le seuil de satiété est atteint. Pour faire simple, on cesse de manger lorsqu’on n’a plus faim.

S’alimenter 3 à 4 fois par jour

Même s’il est conseillé de manger à satiété, cela ne veut pas dire qu’il faut se donner ce plaisir à longueur de journée. Certaines personnes ont tendance à manger peu le matin et suffisamment le soir. À midi, d’autres privilégient le grignotage. Pour maintenir l’équilibre alimentaire, vous devez bien répartir vos différents repas. Idéalement, le petit déjeuner doit être constitué de 20 à 25 % des apports énergétiques quotidiens. Le déjeuner en comporte entre 40 et 45 %. Un goûter peut en couvrir entre 15 à 20 %.

Quant au diner, il doit être composé de 25 à 30 % des apports énergétiques quotidiens. En procédant ainsi, vous avez la garantie d’une alimentation équilibrée et jouirez d’une parfaite santé. À cet effet, il est déconseillé de sauter un repas, surtout le petit déjeuner. Il est important de faire le plein d’énergie le matin afin de faciliter la consommation d’un repas copieux à midi.

Équilibrer son assiette

Souhaitez-vous savoir composer une assiette équilibrée ? Pour ce faire, il faut par exemple :

  • Un tiers de légumes ;
  • Un tiers de protéines animales ou végétales (poisson, œuf, viande, tofu, etc.) ;
  • Un tiers de féculents et de produits céréaliers : riz, blé, pâtes, pomme de terre, maïs, semoule, légumes secs, etc.

En général, veillez à ce que la quantité d’accompagnement dépasse celle du produit animal. Par ailleurs, il faut varier au mieux votre alimentation. C’est d’ailleurs la clé de l’équilibre alimentaire. Alternez entre les plats surgelés et les produits frais d’une part et d’autre part entre le poisson et la viande. Toutefois, vous pouvez vous permettre une petite collation, à condition que vous ne la transformiez pas en un véritable repas. Pour apaiser la faim, il suffit de s’offrir un laitage ou un fruit.

Préférer les cuissons saines

Le fait de choisir une cuisson vapeur permet de maintenir les vitamines des légumes. Si c’est possible, privilégiez ce mode de cuisson. Veillez à ne pas trop ajouter de matières grasses dans le cadre de la cuisson des poissons et viandes à la poêle. Par ailleurs, il convient de diminuer le sel. Sa consommation doit être inférieure à 5 g par jour pour adulte et 2 g pour les enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici