10 astuces pour mieux consommer / économiser

Aujourd’hui, tout pousse à la sur-consommation. La publicité à la télé, sur les réseaux sociaux et dans la rue. On ne le sent pas, mais inconsciemment, on subit un marketing indirect qui favorise chez nous l’envie d’acheter. Je n’ai rien contre ça, mais je veux que mes achats aient du sens, que ma volonté d’achat émane d’un besoin réel et aboutisse à une utilisation utile et concrète.

Voici donc 10 astuces pour mieux consommer/économiser,  que j’applique au quotidien. Le but n’étant pas de culpabiliser, mais de se sentir bien par rapport à ses achats, sans regrets.

1. Donner du sens pour mieux consommer

Se poser la question face à un achat: est-ce que je veux ou est-ce que j’en ai besoin? La plupart du temps, je voulais des choses, je n’en avais pas réellement besoin. Donner un sens à un achat, une raison pour être sûre par la suite de l’utiliser pleinement, et éviter que ça prenne la poussière dans un placard.

2. Aller au marché

En ce qui concerne les courses alimentaires, en venant en France, je me suis naturellement dirigée vers les grandes surfaces et supermarchés. Je me suis rendue compte (pas assez rapidement malheureusement) qu’il y avait non seulement des alternatives moins chères, mais plus responsables:

  • Les marchés: mon endroit préféré pour faire mes courses de frais. Légumes, fruits de saison, agriculteurs locaux (ou pas), une agriculture biologique (ou pas). En France, chaque commune recense la liste complète de ses marchés et tout le monde peut s’y retrouver, donc renseignez-vous! D’après mon expérience personnelle, je suis passée d’un panier moyennant 30euros (supermarché) à 17euros(marché), avec des légumes/fruits plus frais et de meilleur goût.
  • Livraison des paniers: il existe de plus en plus de sites marchands qui font l’intermédiaire entre les agriculteurs et les clients. J’ai essayé pour ma part PotagerCity, mais il en existe d’autres (si vous en connaissez, laissez-les en commentaire pour aider le maximum de personnes).

Il y a aussi les magasins BIO ou de vrac, ou j’aime bien aller pour mes achats d’oléagineux, de graines, de céréales, de laits végétaux … Leurs prix y sont corrects, mais je trouve que tout ce qui est frais n’est pas abordable pour une large de majorité entre nous.

3. Faire soi-même : le DIY

Il y a certains produits que j’aime bien, mais qui sont hors de prix dans le commerce. Quand c’est possible de les faire à la maison avec un rapport temps/énergie raisonnable, j’y vais ! Un exemple futile est les purées d’oléagineux (amande, noisette …) que l’on peut obtenir facilement à la maison, et dont le prix est exorbitant !

Cela peut aussi s’appliquer aux cosmétiques, diverses recettes sont sur le blog pour vous aider ! Aidez-vous de la barre de recherche en haut à droite !

C’est le cas aussi de meubles, de décorations … Personnellement, si je peux le faire et y prendre plaisir, je n’hésite pas.

4. Se désabonner des alertes / newsletters

Le piège ! Les alertes que l’on reçoit sur nos téléphones pour nous informer des promotions et des nouveautés. Pareil pour les newsletters des sites marchands … Je vais à présent sur les sites marchands quand j’ai besoin de quelque chose. Je trouve que ça régule bien ma consommation, sans m’inciter à l’achat.

5. Eviter les vidéos hall

Lire les blogueuses et/ou regarder les youtubeuses nous montrer leurs achats, c’est bien mais OMG, ce que ça donne envie d’acheter et de sur-consommer ! Quand on fait des efforts pour raisonner sa consommation, ce n’est pas l’idéal. Il faut toujours poser la question: est-ce que j’en ai besoin ou est-ce que je le veux ?

6. Essayer la seconde main

Quand on veut acheter, pourquoi ne pas considérer l’achat de produits ayant déjà servi? Non seulement c’est économique, mais on peut tomber sur de petites merveilles dans les braderies, le site Le Bon Coin ou chez la famille et les amis ! On produit moins, et donc on consomme moins et mieux !

7. Réparer

Je pense que l’on fait déjà tous et toutes assez souvent : réparer au lieu d’acheter du neuf. Des fois, quand c’est mort, c’est mort. Mais souvent, en bricolant un petit peu ou en demandant de l’aide à quelqu’un qui s’y connait, on y arrive !

8. Limiter les séances shopping

Naviguer sur les sites marchands ou encore partir en shopping, juste comme ça, pour aucune raison … Risqué ! Car on finit par craquer et souvent, on en a pas réellement besoin.

9. S’attaquer à la salle de bain

On a une belle marge de manœuvre dans notre salle de bain pour responsabiliser notre consommation de cosmétiques et produits d’hygiène:

  • L’histoire de produits spécifiques pour femmes, hommes … je n’y adhère pas. On peut utiliser les mêmes produits d’une catégorie: shampoing, crème de coiffage, nettoyants … Encore une fois, c’est un coup de marketing pour vendre toujours plus, et plus cher.
  • Privilégier les produits et soins utilisables par toute la famille, comme les ingrédients simples, mais nobles et efficaces. Par exemple: des huiles végétales (avocat, amande douce, argan) pour les bébés, du beurre de karité pour réparer la peau  des grands comme des petits, des savons saponifiés à froid pour se laver, du gel d’aloe vera pour cicatriser … Bref, des soins de qualité et utilisables largement !
  • En remplaçant les gels douche par des savons saponifiés à froid. Plus économique, écologique  et doux pour la peau.
  • Et puis s’initier au fait-maison ! il existe une multitude de recettes et DIY sur le net, vous allez forcément trouver votre bonheur 🙂

10. Utiliser !

Et pour finir, le point évident ! Utiliser concrètement ce que l’on achète ! S’approprier l’objet pour lui donner une vie, de l’utilité et rentabiliser l’achat en même temps.

Voilà, et n’hésitez pas à laisser vos astuces en commentaire.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout 🙂

 

  • Raquel K. De Freitas

    La ruche qui dit Oui ! est également une bonne alternative aux supermarché. J’ignore qui elle s’adresse à toutes les régions de France cependant.

    • Beaucoup de gens m’en ont parlé … c’est que ça vaut le coup réellement ! Je vais voir s’ils proposent quelque chose près de chez moi 🙂 merci !